Grenoble 1968


Saint Nizier
La commune a été créé en 1929. Son territoire était rattaché à celui de Seyssinet-Pariset.
Saint-Nizier-du-Moucherotte a abrité l’un des maquis du Vercors, au pied du Moucherotte. C’est bien en évidence, dominant Grenobleoù étaient postées les troupes allemandes, qu’un immense drapeau fut planté, en signe de provocation pour affirmer l’indépendance de la zone libre. La commune possède désormais un mémorial à la mémoire des évènements de juin et surtout juillet 1944. Jean Prévost guidait les troupes de résistants dans le Vercors contre les Allemands. Celui-ci repose actuellement au Mémorial dressé en l’honneur des partisans de la liberté.
Saint-Nizier-du-Moucherotte a accueilli une partie des épreuves de saut à ski des Jeux Olympiques d’Hiver de 1968de Grenoble. Le tremplin est désormais désaffecté.
Des années 1950 aux années 1970, le village était l’un des lieux privilégiés des Grenoblois pour trouver le grand air du dimanche, mais aussi un haut lieu de la jet-set de l’époque.
Les équipements alors présents sur la commune, donnant accès à un panorama somptueux, étaient l’une des causes de la grande popularité du village. Il y eut jusqu’à la fin des années 1940 le tramway, nommé GVL (Grenoble – Villard-de-Lans), qui permettait un accès direct depuis la capitale des Alpes. Celui-ci fut démonté en 1950.
Ce qui attirait le plus de monde était sans doute le magnifique promontoire du Moucherotte, dominant l’agglomération de ses 1901m. A la fin des années 1950, Mr Jean Zucchetta réalisa son rêve, celui de construire un hôtel au sommet du Moucherotte, qui serait desservi par un « téléférique »… avec un « f » comme « féerique ». L’appareil en question est au final une télécabine, une des première de France, et un des rares exemplaires produits par la société Applevage.
Le 3 mars 1956 est inaugurée la remontée mécanique, l’hôtel « l’Ermitage » ouvre ses portes en 1959. La télécabine et l’hôtel ont ensuite été abandonnés et sont tombés en ruine. Une récente opération de nettoyage du sommet du Moucherotte a rendu ce site à la nature.
Saint-Nizier avait aussi une station de ski (1 téléphérique « téléférique » et 5 téléskis).
_____________________________________________
Coût des installations sportives à Saint-Nizier du Moucherotte : Tremplin de 90 mètres : 6 900 000 « anciens francs »

 

Site internet de la Ville de Saint-Nizier du Moucherotte :

http://www.saint-nizier-du-moucherotte.fr